Projet CORRESPONDANCES :

Mots, images, sons et musiques, d’hier et d’aujourd’hui, d’ici et d’ailleurs.

Charles Baudelaire.

La Nature est un temple où de vivants piliers   Laissent parfois sortir de confuses paroles ;

L’homme y passe à travers des forêts de symboles   Qui l’observent avec des regards familiers.

Comme de longs échos qui de loin se confondent   Dans une ténébreuse et profonde unité,

Vaste comme la nuit et comme la clarté,   Les parfums, les couleurs et les sons se répondent (…)

 

  “Correspondances-Les Fleurs du Mal “

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Attaché depuis toujours à réunir poésie, musiques, danse et créations visuelles, je développe ce projet depuis 2016 avec pour double objectif de créer des formes nouvelles de relations entre les disciplines, les esthétiques et pratiques artistiques et de toucher de nouveaux publics, acteurs ou spectateurs. Au cœur de cette démarche la poésie et les imaginaires des mondes, d’ici et d’ailleurs, d’hier et d’aujourd’hui. Chaque année, durant le mois de la poésie, des voix, amateurs ou professionnelles enregistrent au Studio Interfaces des poésies, puis les artistes du collectif ALHAMBRALAB se chargent de créer des accompagnements sonores et visuels. La diffusion de ces rencontres sera possible sur une chaine Youtube dédiée, une diffusion sur les chaînes de streaming, et en LIVE dans de petites formes dans des lieux insolites. A terme, un atelier de création radiophonique cherchera à associer les élèves des conservatoires, écoles de théâtre, écoles d’art .

In H :
création pour le MUMA
Le Havre avril 2017,
exposition
Jacqueline SALMON :

Cette vidéo présente un extrait de la création 2017, in H, parcours sonore et musical au cœur d’une exposition, qui réunit poésies (Charles Baudelaire, Arthur Rimbaud,Tahar Ben Jelloun, Patrcik Chamoiseau), récit d’explorateur (Bernardin de St Pierre) et musiques originales de Romain Ponsot et Ambre Desart.

“Amour” de Tahar Ben Jelloun et Ya Benti (ambrecreative/Romain Ponsot). Les images liées à cet extrait de la création sont indépendantes de l’exposition, afin de respecter les droits réservés des photographies de Jacqueline Salmon.

VOYAGE Charles Baudelaire (extrait)

by Jacky SAPART, Kouchyar SHAROUDI flûte, Romain PONSOT hautbois, airπing design sonore | in H création 2017

LES FLEURS DU MAL
CHARLES BAUDELAIRE

2018 sera l’année de la publication de la mise en images et en sons de poèmes de Charles Baudelaire. “L’invitation au voyage”, “Correspondances”, “L’étranger”, “La lune offensée”. Ce travail de création est en cours. Dans cette section, quelques extraits avec les voix de Jacky Sapart (extrait de Voyage), Anne-Lise Salmon, Soraya Mahdaoui.

Le projet “correspondances” souhaite associer élèves des écoles de Théâtre (AKTE et le CRD Arthur Honnerger du Havre, Lycée Claude Monet, Sciences Po Asie Le Havre), et artistes professionnels.

Les enregistrements en cours durant le mois de la poésie donneront lieu à une diffusion sur une chaine Youtube dédiée.

APRES UN REVE création 2016, L’ÉTRANGER projet 2018.

Mars 2016, Marie Bazire programmatrice au MUMA Le Havre fait commande à L’Invitation au voyage d’un projet de musique de chambre jazz et classique pour la Nuit des Musées. Avec Cédric Granelle, professeur d’écriture au CRR de Lyon et jazzman accompli, nous imaginons le projet “Après un rêve”, première étape d’un projet en cours aujourd’hui de liens entre les univers de la deuxième moitié du XIXème début du XXème siècle een France, du jazz, des musiques improvisées, de la chanson française et des musiques du monde.

Parce qu’un siècle après la tragédie de la guerre de 14-18 qui a imposé “la table rase”, les combats idéologiques et l’oubli, le temps est venu de retisser les fils tissés par les artistes de la fin du XIXème, qui aimaient mettre en correspondances les mots, les images, les sons, s’inspirer des imaginaires des mondes.

Cet extrait de la création 2016 “Après un rêve” réunit Anne Warthmann, soprano, Mickaël Cheret, saxophones et Cédric Granelle piano. Les arrangements des mélodies de Fauré, Debussy, Satie ont été écrits par Cédric Granelle.

La captation de ce moment de la Nuit des Musées 2016 est de mauvaise qualité. Mais ces extraits présentent le concept et son adaptation dans un lieu , le Musée du Havre et un contexte, la visite du Musée par le public.

ALHAMBRALAB : l’école des humanités numériques et artistiques

ALHAMBRALAB creative

Ce collectif d’artistes créateurs et de techniciens audiovisules du Havre et de Paris propose depuis novembre 2015 performances live, créations audiovisuelles. Le numérique est au cœur de leurs recherches.

Ce trailer présente ce collectif en images et en sons (réalisation mars 2018).

STUDIO INTERFACES :Production/Formation.

Ce studio accompagne depuis 1997 les productions profesionnelles d’artistes, de compagnies de danse, de théâtre. En formule nomade ou en fixe au Fort de Tourneville, il propose une cabine d’enregistrement STUDIOBRINKS, des microphones SCHOEPS à LAMPE, et deux stations numériques dédiées au SON et à l’IMAGE.  Ce clip présente les ressources logicielles du Studio, sur une création sonore ambrecreative/airπing 2016.

PROJET LA SEINE ENCHANTÉE

Ce montage vidéo rassemble quelques expériences passées en Angleterre, notamment lors du THAMES FESTIVAL, qui accueille chaque mois de septembre une version de Sing for Water. Nous avons ajouté en fin de vidéo quelques images du projet GOALMOUTH, mis en œuvre par Jérémy Avis, partenaire régulier de l’association.

en savoir plus

LA SEINE ENCHANTÉE /
SING FOR WATER

 

Le projet “La Seine enchantée” a été conçu en 2013 pour le Festival Terres d’eaux 2014, organisé par les villes du Havre et de Deauville. Inspiré de SING FOR WATER, dispositif imaginé et mis en œuvre en 2002 par Helen CHADWICK, complice de L’Invitation au Voyage, “La Seine enchantée ” a décliné une version ambitieuse, commande en 2013 du Festival normand, qui puisse intégrer chanteurs, mais aussi instrumentistes des écoles de Musique des deux rives de la Seine.Si ce projet n’a pas à l’époque se concrétiser, l’association L’INVITATION AU VOYAGE souhaite proposer une version ambitieuse pour 2024, au moment des Jeux Olympiques. Pour une pleine réussite artistique et humaine, l’idée est de proposer une première édition de SING FOR WATER en 2019 ou 2020 sur les bords de la Seine, en lien avec une agglomération, et développer ce concept chaque année pendant quatre exercices.

PROJET J’AI DEUX AMOURS

Ce projet, dont le titre rend hommage à la grande Joséphine Baker, a pour objectif de valoriser le dialogue des langues et des imaginaires. Il crée le lien entre la langue française et les langues du monde grâce aux chants, qu’il s’agisse de ritournelles, de chansons originales ou traditionnelles. Il s’adresse à tous les publics (enfants des écoles, étudiants (Sciences Po Asie notamment), mais aussi aux artistes et publics de la francophonie. La production et la diffusion de chansons originales (cf titres originaux de Soraya Mahdaoui), l’arrangement pour chœurs d’enfants (écoles, centre de loisirs) ou apprentis musiciens (conservatoires) sont les deux axes prioritaires de ce dispositif. Une collaboration avec les société d’éditions ou structures spécialisées (Enfance et Musique, ARB, Lugdivine…) est envisagée pour une diffusion large de ce concept, destiné à valoriser les cultures plurielles.

 

CHANSONS POUR ENFANTS DANS TOUTES LES LANGUES DU MONDE